Livret
  Les étangs et marais
Couper le son     Lire le son d'ambiance
Les étangs et marais

Sous le terme de zones humides est regroupé l’ensemble des marais littoraux, mares, étangs, lacs non soumis au rythme des marées. La grande particularité de l’Ouest Cornouaille, particulièrement en baie d’Audierne, est de posséder des côtes dites basses, qui renferment des dépressions derrière les cordons de galets ou de sable. Ces étangs présentent des degrés différents de profondeur, d’étendue, de salinité et de nature de substrat. Cela explique la grande diversité et la richesse de la faune et de la flore qu’on y trouve. Ces zones humides, avec les roselières, servent de réservoir d’alimentation, de reproduction, de refuge, de halte migratoire pour bon nombre d’espèces animales batraciens, poissons, oiseaux, insectes). L’homme a souvent voulu gagner des terres sur les zones humides en les asséchant ou en construisant une digue contre la mer, créant ainsi des polders, comme c’est le cas à Combrit. Rappelons cependant le rôle fondamental des zones humides sur l’épuration des eaux et la protection des terres voisines contre les inondations, qu’elles soient agricoles ou habitées.

(photo ci-dessus : l'étang de Laoual - baie des Trépassés)

 

Étang de Trunvel  (Voir la fiche complète)

Le polder de Combrit  (Voir la fiche complète)

 

Pour aller plus loin