Livret
  Bois et bocage
Couper le son     Lire le son d'ambiance
Bois et bocage

Si les paysages maritimes caractérisent l’ouest de la Cornouaille, à quelques kilomètres de la plage on retrouve des paysages ruraux où l’agriculture est bien présente, mais où l’arbre aussi a sa place. Le bocage a depuis toujours fait partie intégrante du paysage agricole breton, avec ses parcelles entourées de talus. Ceux-ci sont très importants pour protéger la biodiversité, pour abriter du vent cultures et animaux mais aussi pour préserver la qualité de l’eau, lutter contre le ruissellement et par conséquent l’érosion des sols. On regarde aussi avec beaucoup d’intérêt le bocage comme ressource de bois de chauffage. Les principales essences qu’on rencontre sont celles qui se plaisent sous un climat océanique doux et humide et sur des sols acides : chênes, hêtres, châtaigniers sont parmi les plus fréquentes. Les saules et les aulnes préfèrent les bordures de rivière. Sans se targuer d’immenses forêts, le territoire est riche de quelques bois qui méritent le détour pour la promenade : au bord de la ria de l’Odet à Combrit (bois de Roscouré), sur les collines du bois du Nevet (à Kerlaz), dans les vallées comme à Landudec où un sentier botanique vous permet de reconnaître les arbres... Un nouvel espace de 50 ha, ouvert au public, vient d’être boisé à Bromuel, entre Mahalon et Plouhinec, par le syndicat des eaux du Goyen.

 

Bois du Névet  (Voir la fiche complète)

 

Pour aller plus loin